Vos dessins

Les animaux du désert de Gobi vus par toi !

Tu peux m’envoyer tes dessins et si tu le souhaites quelques lignes de poésie sur Des chameaux et des poux – avec ton prénom et ton âge -, par mail à fakeb@sunrise.ch; je les publierai sur mon site avec grand plaisir !

 

Les élèves de la classe de Camille

Les beaux dessins et poésies des élèves de la classe de Camille de l’école primaire d’En-Sauvy, Grand-Lancy, Juin 2019

 

A chacun, chacune, sa rime !

Le chameau est super beau
La chamelle fait sa belle

La chamelle mange de la mortadelle
La chamelle fait une tarte au caramel
La chamelle a du miel sur les mamelles
Caramelle se fait la belle
Chamelle, que t’es belle !

Toudoutourou est joli comme tout
Toudoutourou, joli comme un igloo
Toudoutourou est tout doux et tout roux
Toudoutourou a un pou tout fou
Le chameau a une peau de taureau

Chamelle, petite demoiselle
La belle demoiselle est une chamelle
Cannelle ressemble à une hirondelle

 

 

Le chat s’en mêle
Une vieille abeille 

Les jumeaux chameaux s’appellent Ronaldo et Mateo
Un chamelon mange du melon
Des chameaux mangent des shamallows
Un chameau qui fait du vélo
Pouri est pourri comme du riz

Le chameau fait un truc rigolo
Le chameau met un chapeau
Le chameau utilise un râteau
Le chameau écoute la radio
Le chameau avec Christian Ronaldo et un sac à dos sur le dos

 

 

Tamarah, 9 ans

La chamelle a fait des jumelles
Qui sont très belles
Elles ont des semelles
Mais leur père le chameau
A des sabots

 

 

Bon revenons à nos jumelles
La première s’appelle Hirondelle
On sait qu’elle n’est pas immortelle
Mais bon elle est très belle
Et la deuxième s’appelle Sauterelle
Car elle saute haut
Et nos jumeaux sont très beaux
Le premier s’appelle Théo
À ne pas confondre avec le thé chaud
Et Margot deuxième jumeau
Est très beau aussi mais il a des maux
Il boit souvent de l’eau
Et la chamelle a des chamelons
À ne pas confondre avec le chat melon
Qui mange souvent des bonbons

 


 

Nicolas, un papivert

“Un chat pitre
et un dromadaire qui roule sa bosse

en se prenant pour un chameau.”